m

Non, je ne vais pas vous le faire à la Ségolène. Ce titre n’est qu’un clin d’oeil.

Mais quand même… Si on se respectait un tout petit peu, si on y mettait un peu d’humour de temps en temps ?

L’incommensurable stupidité des moeurs politiques me laisse toujours d’abord pantoise, et puis triste, beaucoup triste, beaucoup déçue. Quand verrai-je Alain juppé éclater de rire en me voyant et dire « Michèle, quand même, ça commence à faire ! Vous faites votre job, moi le mien, tout ça n’est pas méchant ».

Au lieu de s’appliquer si fort, d’abord à ne pas me voir dès qu’il m’a vu, puis dès qu’il n’a plus pu ne pas me voir, de tenter de retrouver sa couleur naturelle et de me saluer d’une main et d’un dos raide, associé à un « bonjour Madame » de salle d’audience.

Pourquoi tous ces gens ne se comportent-ils pas normalement ? Perdent-ils le bon sens ? Pourquoi Eric Woerth n’a-t-til pas compris qu’à force de dire qu’il n’y avait pas de problème, rien que le bon droit, il accumulait sur sa tête à la fois les problèmes et l’évidence d’une mauvaise justice ? Pourquoi Alain Juppé ne reconnait-il jamais qu’il s’est trompé, qu’il a été imprudent, comme pour la dévolution de Saint Eloi ? Pourquoi ? Pourquoi ces hommes qui nous gouvernent ne sont-ils, non seulement que des hommes, mais pas même des hommes de bon sens, et en tout cas pas des grands hommes ?

Pourquoi ?

J’ai plein de réponses mais je préfère laisser la question ouverte.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel