m

Le premier, qui nous fait du bien : Alain Rousset est nettement en tête à Bordeaux. Ce n’est que dans les bastions de droite (Caudéran, troisième canton c’est à dire centre ville) que Darcos le devance de 5 points. La situation est cependant nuancée, même dans ces « bastions » et Rousset l’emporte par exemple sur Saint Bruno où un travail de terrain exemplaire a été éffectué.

Dans tous les autres cantons, Rousset l’emporte largement et quelquefois très largement : de 25 points à la Bastide et à Bordeaux nord, de 20 points à Bordeaux sud.

La page est d’ores et déjà tournée des mauvais résultats des élections municipales.

Deuxième enseignement : la mobilisation est médiocre comme partout ailleurs. Mais elle l’est plus que partout ailleurs dans les quartiers considérés comme populaires (55%). Même si cela est habituel, nous devons reconnaître que nous n’avons pas su y démontrer suffisamment l’importance nationale de ce vote à l’encontre de la politique du gouvernement.

C’est là que nous devons être très présents dans l’entre-deux tours.

Et pour tout vous dire, je m’y rends à l’instant, de concert avec la conseillère municipale Martine Diez…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel