m

Où en sommes-nous arrivés qu’un homme puisse se prévaloir de ses maîtresses et condamner sa femme à vivre sous la burqua ? Et qu’un Ministre ait rendu possible cette tragi-comédie parce qu’il n’a pas été capable de s’assurer de la loi française avant d’ouvrir la bouche ?

Où en sommes-nous arrivés que des banques puissent exiger un taux de 9,5% pour un emprunt à cinq ans (13,5% à deux ans) d’un pays entier ? Et pour qu’un continent entier -notre Europe- n’ait pas en face de ces banques le pouvoir de les faire renoncer à une partie de leur créance ?

Ni le bon sens, ni le droit, ni la force des Etats, n’ont plus cours. Nous sommes dans une société de marchands et de frimeurs et personne pour dire « stop ». Devrons-nous monter en longue marche pour l’imposer ? En sommes-nous encore capables ?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel