m

Merci tout d’abord aux habitants du canton Grand Parc-Jardin Public qui m’ont fait confiance lors de ce premier tour des élections cantonales, me positionnant à un cheveu de ma concurrente ump (70 voix) malgré le formidable déploiement de forces de ce parti et de la municipalité sur ce territoire.

C’est cette confiance qui anime mon action dans les moments de doute, c’est cette confiance qui me donne de la force au quotidien.

Les scores élevés du Front National ont un peu éclipsé l’enjeu dans notre canton. Ce n’est pas une bonne chose, bien sûr pas pour la lumière médiatique sur ce canton précisément, mais par ce que cela révèle de désarroi dans notre pays et d’échec de dix années de pouvoir ump.

La question est aujourd’hui celle du vote républicain dans les cantons où un duel contre le Front National se présente. Fillon, sur ce point majeur, contredit Sarkozy et appelle clairement à faire obstacle à l’extrême droite.

Il y a bien sûr une part de posture dans cette déclaration. Elle n’est pourtant pas sans importance et nous en venons aussitôt à nous poser la question : « Et Juppé? °’

Juppé, va-t-il, appeler au vote républicain en Gironde ? Va-t-il clairement demander aux électeurs de Carbon-Blanc de rallier Philippe Madrelle ?

Ni-ni or not ni-ni (ni FN-ni PS): la droite se déchire sur les écueils qu’elle a elle-même dressés.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel