m

Le Ministre Claude Guéant s’est rendu ce matin sur les lieux de l’incendie criminel de Charlie Hebdo. En grand équipage et renfort de micros dans lesquels il a bien sûr proclamé son amour sans réserve de la liberté de la presse: « Tous les Français doivent se sentir ce matin solidaires d’un journal qui exprime par son existence et par sa façon d’être, la liberté de la presse. »

Edifiant. Surtout venant d’un Ministre qui a contrevenu à la loi en s’intéressant de très près aux « fadettes » qui pouvaient le mener vers les sources d’un journaliste du Monde qui avait été trop bavard sur l’affaire Bettencourt.

Il y a des proclamations d’amour qui ressemblent à s’y méprendre à celles des époux fautifs.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel