m

Quatre mois après sa proposition de mise à disposition du bâtiment Alizée de l’Hôpital Charles Perrens afin de fournir une solution décente aux familles de demandeurs d’asile se trouvant dans une grande difficulté de logement pendant la période hivernale, Michèle Delaunay reçoit une lettre du Préfet Dominique SCHMITT lui indiquant qu’il n’en perçoit pas la nécessité. (!)

Vous trouverez ci-joint la copie de ce courrier reçu le 15 mars en réponse à un courrier envoyé le 10 novembre 2010…

Réponse du Préfet (recto)

Réponse du Préfet (verso)

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel