m

Communiqué de presse :

Les salariés de « REGAZ » et de « Gaz de Bordeaux » font régulièrement part à Michèle DELAUNAY de leurs craintes quant à l’avenir de « Gaz de Bordeaux », et du service public de l’énergie.

Depuis des années, elle est présente aux côtés des salariés et des usagers pour maintenir ce service public attaqué par des décisions successives, de la séparation juridique aux hausses répétées et contestées des tarifs*.

Craintes et interrogations s’acutisent devant le risque de voir la Mairie vendre ses parts de « Gaz de Bordeaux », ce qui conduirait à la privatisation de ce service public. En cette période de crise, pesant sur le pouvoir d’achat des Bordelais, cette privatisation aurait des conséquences lourdes.

Michèle DELAUNAY demande au Maire de Bordeaux (voir courrier : LettreJuppeAvenirGazBx.pdf ) de bien vouloir clarifier ses intentions et d’exprimer clairement qu’il ne cèdera pas les parts de « Gaz de Bordeaux » détenues par la Ville.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel