m

Michèle Delaunay s’est rendue ce matin, avec trois représentants de l’Association Nationale d’Assistance aux Frontières des Etrangers (ANAFE*) et une juge des libertés, dans les locaux de la Police Aux Frontières de l’Aéroport de Bordeaux à Mérignac.

Cette visite a permis de faire le point, en premier lieu avec Madame le Commandant de la Police Aux Frontières, du nombre et de la situation des personnes non admises à leur arrivée à l’aéroport de Mérignac mais également au port de La Rochelle, dans le cadre d’un protocole national avec la douane pour un transfert en zone d’attente à Mérignac.

En 2011, 71 personnes n’ont pas été admises à leur arrivée et seulement 18 d’entre elles ont été placées en zone d’attente (dont 5 escortées depuis La Rochelle en provenance du Niger, 3 d’entre elles ayant déposé une demande de droit d’asile). Des chiffres qui ne sont bien évidemment pas comparable à ceux des aéroports de Roissy et d’Orly et permettent à l’équipe de la Police aux Frontières, un traitement personnalisé de chaque cas.

La zone d’attente est exiguë, composée de deux chambres de deux lits chacune et d’une salle de toilette. Le hall d’entrée comprend un téléphone, les cartes pouvant être achetées ou en l’absence de moyens pour cela, être fournies gratuitement par le personnel pour l’exercice de leurs droits.

Bien que les sujets aient été abordés sans réserve avec le chef de zone et qu’on ne puisse avoir aucune suspicion de brutalité verbale ou physique à l’égard des personnes placées en zone d’attente, une interrogation persiste sur les conditions d’accueil des 53 personnes qui n’ont pas été placées en zone d’attente. Pour celles-là, des précisions suffisantes n’ont pas été obtenues quant aux modalités exactes de la notification de leurs droits et de leur libre arbitre quant au « choix » de repartir sans demander à bénéficier d’un jour franc ni de l’assistance d’un avocat vers leur pays de provenance.

  • ANAFE : association habilitée depuis 1989 à intervenir dans les zones d’attente en France.

IMAG0705.jpg

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel