m

Dans le cadre de la campagne « Droit de regard dans les lieux d’enfermement » menée du 26 mars au 26 avril dans toute l’Europe à l’initiative des réseaux Migreurop, Alternatives Européennes et Reporters Sans Frontières, Michèle Delaunay se rendra mercredi 25 avril à 14h au Centre de Rétention Administrative (CRA) de Bordeaux.

L’objectif de cette campagne est d’attirer l’attention de la société civile sur ce qui se passe derrière les murs, au sous-sol du commissariat de police, pour les étrangers enfermés en attente d’expulsion. Ceci a un sens tout particulier à Bordeaux où bien que le CRA soit situé en centre ville, son existence est ignorée par une grande majorité de Bordelais.

Aujourd’hui, l’accès aux CRA est systématiquement refusé aux journalistes et les autorités n’exposent que très rarement les motivations de ces refus.

Les parlementaires ont un droit d’accès à tous les espaces de privation de liberté, et Michèle Delaunay s’est déjà rendue à plusieurs reprises au CRA de Bordeaux ainsi qu’à la zone d’attente de l’aéroport de Mérignac.

Elle invite les journalistes à demander une autorisation d’accès au CRA de Bordeaux pour ce mercredi à 14h – voir les documents joints – afin de participer avec elle à cette visite, en présence de Geneviève Gaillard, députée des Deux-Sèvres et des représentants locaux de la Cimade.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel