m

Le droit d’asile impose à l’Etat et à ses représentants d’abriter, de protéger et de loger les personnes qui s’en réclament tout le temps de l’instruction de leur dossier.

Aujourd’hui 5 familles (Russe, géorgienne, tchétchéne) campent avec 11 enfants dont le plus petit a 4 mois place André Meunier faute d’un toit que la préfecture a l’obligation de fournir. Pas de réponse à mes coups de téléphone d’alerte.

Demain si la préfecture n’a pas bougé nous mobiliserons le Conseil Général et des associations telles que le diaconat que je viens de mobiliser.

Le droit d’asile impose à l’Etat et à ses représentants d’abriter, de protéger et de loger les personnes qui s’en réclament tout le temps de l’instruction de leur dossier.

Aujourd’hui 5 familles (Russe, géorgienne, tchétchéne) campent avec 11 enfants dont le plus petit a 4 mois place André Meunier faute d’un toit que la préfecture a l’obligation de fournir. Pas de réponse à mes coups de téléphone d’alerte.

Demain si la préfecture n’a pas bougé nous mobiliserons le Conseil Général et des associations telles que le diaconat que je viens de mobiliser.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel