m

C’est grâce à l’intervention en séance du Conseil Municipal de l’adjointe de quartier, Mme Anne-Marie Cazalet, que les enfants du Grand Parc seront privés d’une aire de jeux qui devait être financée à hauteur de 12 000 euros par le FDAEC (Fonds Départemental à l’Aménagement et l’Equipement des Communes) mis à disposition par la Conseillère Générale.

Sollicitée par les riverains des bâtiments jouxtant la rue Maryse Bastié et en particulier par les nombreuses assistantes maternelles qui y exercent leur profession, Michèle Delaunay a proposé à la municipalité de Bordeaux de financer l’installation d’une aire de jeux composée de jeux à ressort, d’un toboggan, d’un tourniquet et d’un petit train. Cet aménagement qui répondait à un manque important dans cette partie du quartier a été initialement accepté par la Municipalité.

Une fois encore, la Municipalité de Bordeaux préfère priver le Grand Parc d’un équipement que de permettre à la Conseillère Générale d’en financer la réalisation.

Voilà une conception de la politique bien éloignée de l’intérêt des citoyens.

Communiqué de Presse de Michèle Delaunay, le 27 septembre 2010

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel