m

Il y a quarante ans un groupe de femmes déposait une gerbe sur la tombe du soldat inconnu de l’Arc de triomphe ; avec ce slogan ; « il y a plus inconnu que le soldat inconnu, sa femme ! »

Le MLF était né.

Avec un peu d’irrévérence, cela me fait souvenir d’une très belle blague estudiantine dans les années 30. Les élèves de l’Ecole Normale Supérieure avaient suscité une grande collecte nationale pour venir en aide à la veuve du soldat inconnu laissée dans un état de misère et d’abandon.

La collecte avait réuni des fonds importants. En particulier de la part des parlementaires, attentifs comme on sait à la veuve comme à l’orphelin;

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel