m

A cette heure, les Athéniens sont dans la rue, mobilisés contre le sévère plan de rigueur qui leur est imposé par la mauvaise gestion des années antérieures.

Sommes-nous très loin de cette situation ?

Ma crainte est bien sûr qu’elle soit plus proche que nous voulons le croire, ou plus justement qu’on ne veut nous le faire croire.

A cette cette crainte s’en ajoute une autre : que ce soit un gouvernement socialiste qui ait à affronter cet héritage.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel