m

Un petit mot avant d’entrer en séance… J’ai planté mon ordi dans mon nouveau bureau, ma nouvelle maison presque puisque j’ai choisi d’y dormir pour raison de commodité. Le sort m’a joué un tour : c’était à la précédente législature le bureau d’Eric Besson et je suis présentement entourée des cartons où j’ai amassé tout ce qu’il avait laissé sur place.

C’est rigolo d’avoir des pleins tiroirs de papier à lettres « Eric Besson, député, groupe socialiste ». J’avais prié qu’on lui demande de déménager la semaine dernière. Il semble qu’il ne s’en soit pas donné la peine et que c’est la poubelle qui recueillera ces documents. J’ai aussi son ordinateur. Peut-être que comme celui du général Rondot, il recèle quelques secrets d’Etat ou de coulisses..

Voilà. C’était juste pour le plaisir d’un petit bavardage. La sonnerie alerte tout le bâtiment de la rentrée de la classe.

Comments 12 comments

  1. 12/07/2007 at 10:05 chris

    tu avoueras que le hasard réserve quelques petites facéties savoureuses..

    bon travail chère Michèle..

  2. 12/07/2007 at 12:48 Lucas Clermont

    Ah, Éric Besson ! Au moment où tu entrais à l’Assemblée nationale, nous apprenions à Mulhouse la désertion de Bockel, de surcroît dans cette terre du sud de l’Alsace qui se donne sans retenue à la Droite. Et nous attendons dans la section de Mulhouse que les avatars d’Éric Besson rejoignent la liste de Bockel. Ils le feront sans doute en décembre ou janvier quand ils seront sûrs d’avoir une place. C’est que les négociations avec le MoDem et les nécessaires concessions à l’UMP réduisent le nombre de sièges de conseillers municipaux ou d’adjoints pour les Socialistes versatiles. Difficile de lâcher le Parti socialiste si l’on n’est pas certain d’être élu ailleurs. C’est un cas de conscience !

    En attendant ceux-là même dont on pourrait s’interroger sur la consistance morale nous assènent maintes leçons sur ce que devrait être le Parti socialiste. Et le soupçon de procès stalinien n’est pas loin. Ils seront dans quelques mois à l’UMP mais ils se drapent dans leur vertu outragée d’hommes de femmes de gauche.

    Difficile de savoir si l’on doit être las ou empli de rage. Bah, c’est l’automne et les feuilles sont vertes, alors…

  3. 12/07/2007 at 13:08 Christine

    Aujourd’hui plus que jamais, je suis heureuse de dire haut et fort que la droite ne m’a jamais deçue! Pas parceque je suis une convaincue, mais tout bonnement parceque je n’ai jamais rien attendu d’elle. Et plus le temps passe, et plus elle me conforte dans mes idées. Aussi ne taperais-je pas sur elle : Sarko en tête, elle fait son job, et soyons honnêtes, elle le fait plutot pas mal puisque de grandes figures de gauche, tels Kouchner et l’innénarable Lang se précipitent sur le pot de miel. Je n’associerai pas D.S.K. auquel je fais encore crédit pour l’instant. Et le P.S. dans tout ça? parceque, c’est bel et bon, mais ces donneurs de leçons oublient un peu vite que si pour certains ils ont été élus ou réelus, c’est parceque le parti était derrière eux et que ce sont surtout les militants qui ont mouillé la chemise. Dans ma jeunesse, on parlait de "la discipline du parti" à laquelle tout le monde devait se plier, élus compris. Certes les temps ont changés et tout évolue. Certes, si Lang et consort ont le droit de vouloir faire avancer leur plan de carrière, ils ont avant tout le devoir de respecter leur engagement moral auprès des militants sans lesquels ils ne seraient rien. Sarko fait son marché à gauche sans trop de mal puisqu’ils se précipitent joyeusement dans son caddy, attirés qu’ils sont comme des papillons de nuit par une lampe. Sans doute se bruleront-ils les ailes et peut être que dans un moment de lucidité ils regretteront leur reniement. Mais le mal sera fait et la gauche, la vraie, la généreuse,préoccupée avant tout du sort des plus faibles, celle qui a toujours défendu leurs droits, cette gauche là aura bien du mal a se refaire une virginité et une crédibilité auprès de son électorat. La preuve? un sondage de Libé d’aujourd’hui nous dit que 45% des électeurs de gauche sont satisfaits de Sarko! Cherchez l’erreur. Alors, Michele, je suis désolée d’aborder ce sujet sur ton blog qui n’est peut-être pas fait pour ça, mais je me demande comment toi et certains de tes collègues dont je connais bien les engagements et les convictions allez faire pour affronter ce qui pour moi ressemble à des désertions et continuer à porter haut vos idées. Je crains que la refondation du parti soit difficlie à concrétiser et que tout le peuple de gauche n’entamme une longue traversée du désert. Alors, non, je le répète ,la droite ne m’a jamais déçue. Par contre, au bout de 43 ans de militantismes divers (politique, féministe ou syndical), j’ai honte de l’avouer, mais malgrè mes convictions, la gauche commence à me décevoir.

  4. 12/07/2007 at 14:23 Kikitou

    Entièrement d’accord avec Christine.
    Comment un député, élu avec le soutien du parti socialiste il y a quelques jours et qui se rapproche de Nicolas sarkozy aujourd’hui, peut-il se présenter devant ses électeurs sans avoir honte ?
    Mais Jack Lang a-t-il un jour été de gauche ? Bourgeois flamboyant, narcissique, avide de pouvoir….
    Il est vrai qu’il a eu de bonnes idées et surtout qu’il sait se servir des médas…un peu trop peut-être !

  5. 12/07/2007 at 14:42 Lucas Clermont

    Et bien voilà c’est bien parti. J’espère que l’on va trouver sous ce billet cinquante commentaires de militants de base exaspérés par les "personnalités" du parti et leurs états d’âmes. Les personnalités tellement imbues d’elles-mêmes qu’elles ne savent plus que sans la rose sur l’affiche on obtient un score dérisoire. Sans le Parti, elles n’existeraient pas politiquement, elles ont eu grâce au Parti des vies politiques passionnantes, mais ce n’est pas assez, on leur doit encore…

    Et les militants devraient aussi se mettre en question qui confortent les différents cadres du parti sur un piédestal.

  6. 12/07/2007 at 17:31 Nelbordeaux

    Je saurais plus sévère que vous Christine au sujet de nos anciens amis que j’appelle par ailleurs "traitres" et qui sont allés servir le nouveau gouvernement. Je condamne se manque de conscience politique et cet oportunisme ! Toutefois je m’interroge sur un fait, que Jack Lang ou d’autres acceptes des missions du nouveau Président me choque moins, en effet, pour moi agir dans le cadre d’une mission ne signifie pas être accord avec la politique du gouvernment, puisque le role même de la mission est de controler, proposer ou analyser. Il est beaucoup plus grave dans la déontologie une personnalité de Gauche qui rentre au gouvernement pour appliquer une politique qu’il a soit disant toujours combatu ! Mais je suis peut être naif en fait….

  7. 12/07/2007 at 18:41 M.V.

    On entend dire deci delà, que ces éléphants dont je n’ai jamais aimé l’égo, sont déformés par le besoin impérieux de réussir leur carrière, plus fort que leurs convictions. En fait, ils viennent de consulter leur carte d’identité et de s’apercevoir qu’ils n’ont plus de temps.
    D’une certaine façon, N.Sarkozy qui ne cherche rien d’autre qu’enterrer le P.S. avec l’oppsosition, fait le ménage.
    Mais si l’on pense qu’une jeune génération P.S. peut reconstruire à partir des critères "classiques" de lutte des classes, de justice sociale, de croissance économique et de répartition des richesses, de défense des Droits de l’Homme définis aux temps des Lumières et de la Révolution, on ne prend pas en compte les nouveautés civilisationnelles. Il faut creuser plus profond.
    Si la base de l’idéologie d’un socialiste doit rester la sauvegarde de la part d’humanité que chaque individu, au cas par cas, recèle en lui, elle doit aussi prendre en compte la mutation radicale de la subjectivité et de l’existence collective, l’apparition d’une " nouvelle économie psychique" (Charles Melman), dont le moteur n’est plus le désir mais la jouissance dont nous subissons l’injonction.
    D’autre part, un nouvel humanisme doit se construire à partir d’un modèle d’ a-croissance (l’état de la planète et notre survie le réclament).
    Tout est lié, un nouveau pari socialiste doit travailler à la base, ces données. Il peut ainsi se différencier et sopposer clairement à la Droite néo-conservatrice qui claironne: Ne soyez pas économe, Produisez, Consommez, Jouissez, Vivez pour vous- même, ignorez l’autre!

  8. 12/07/2007 at 20:55 michele

    plus que jamais le comité d’éthique que j’appelle de mes voeux dans notre parti me semble une nécessité. Pas pour sanctionner mais pour marquer où est l’éthique, où sont les valeurs.

    C’est ce que j’ai évoqué avant de quitter l’Assemblée avec une journaliste qui m’interrogeait sur les avatars actuels. Je lui ai raconté ce que j’ai partagé un matin au marché de la Bastide avec quelques militants. Nous nous gelions, il faisait une petite pluie glacée et triste… Nous étions là pour convaincre une, deux, les grands jours trois, personnes d’aller voter et de voter pour nous. C’était au lendemain d’une déclaration hasardeuse d’un de nos éléphants : nous nous sommes dits que nous, nous faisions effort pour trois voix, et qu’une seule phrase de sa part nous en faisait perdre 300 000.

    Oui, il faut respecter les militants et ceux qui s’engagent. Cela relève bien de l’éthique.

  9. 13/07/2007 at 00:54 Bruno

    Attention, Christine, à ne pas prendre le risque d’être excessifs dans nos réactions. Autant entrer dans un gouvernement de droite (qui plus est sarkozyste) ou agir dans le cadre de la mise en place d’une politique de droite sont choses chocantes, ulcérantes et… pitoyables (traîtrise même), autant apporter sa sensibilité de gauche dans une commission de réflexion et de propositions ne me semble pas mériter notre réprobation virulente… Que "djack", spécialiste de droit public et constitutionnel, y rejoigne un autre constitutionnaliste de gauche comme Guy Carcassonne, me semble même préférable à une brochette de mandarins réacs…
    Et, pour ce même "djack", je trouve que le propos de Kikitou frise le délit de sale gueule…
    Si ma mémoire est bonne Mitterrand a confié des jobs dans des comités théodules à des opposants de droite ; je cherche dans ma mémoire qui avait confié un truc à feu François Deniaud (FM, Jospin ?).
    Quant à DSK au FMI, c’est enfin une conscience sociale-démocrate dans un fief libéral, faisant face à un "bushien" à la Banque Mondiale…
    C’est Chirac qui a proposé Pascal Lamy, socialiste, à la tête de l’OMC… Ça ne nous a posé aucun problème…
    En revanche : chapeau Sarko qui trouve des angles d’attaque, et… exacerbe nos divisions.

  10. 13/07/2007 at 10:19 Christine

    Tout à fait d’accord, Bruno, mais à condition que ce ne soit pas contre productif, pour que des personnalités de gauche participent à des groupes, commissions ou autres,peu importe le nom puisque j’ai bien peur que le résultat soit le même : ils s’exprimeront, débattront tous jusqu’à plus soif, mais à l’arrivée , l’Omnipotent Sarko fera et décidera ce que LUI a décidé depuis le début. Alors, quel intérêt pour une vraie démocratie politique? où voir l’ouverture là où il n’y a que poudre aux yeux. tout le monde l’a pourtant bien compris: Sarko ne fonctionne que par effets de manches et d’annonces plus ou moins flamboyants et la majorité des gens le savent et sont sans illusions. et malgrè tout 65%, d’après les médias, sont satisfaits! Mais de quoi? Faut-il qu’ils soient désespérés!!! Cet homme a un véritable talent de persuasion, toute proportion gardée parceque je ne le compare bien évidemment pas à ce monstre, celà me fait penser aux allemands qui sortaient transporté par les discours d’Hitler mais étaient incapables de dire ce qu’ils avaient entendus. Art consommé de la manipulation? Charisme incontestable? Discours subliminaux?Je ne peux pas répondre n’y étant pas sensible, mais le fait est là: ça marche. Que le vulgus pecum dont nous faisons partie s’y laisse prendre, passe encore à l’extrème limite: rien ne nous oblige à tout gober! Mais que des gens comme Lang, habitués à ces jeux de pouvoir s’y pretent, je ne peux pas croire que ce soit en toute innocence et pour le bien de la France. S’ils étaient animés d’un tel altruitisme, celà se saurait. C’est pourquoi je pense que la réforme des partis de gauche doit se faire à partir de la base et non plus être dictée par les instances qui orientent nos actions comme elles le veulent. N’oublions pas que ce sont les militants qui font la force des partis : sans eux, point de salut pour les "têtes". Travaillons sur le terrain, reprenons les fondamentaux, faisons tout pour faire élire localement des personnes dont nous savons qu’elles ne nous trahiront pas puisque proches de nous, mettons nos différentes pensées en commun pour avancer, avancer toujours pour que la gauche redevienne ce qu’elle n’aurait jamais du cesser d’être: l’espoir et l’avenir de tous.

  11. 13/07/2007 at 13:26 M.V.

    Oui, Christine, Sarkozy fera tout ce qu’il veut et rien que ce qu’il veut.
    Je parie que pour la réforme des institutions, il choisira le référendum et pas le vote à l’Assemblée, oû ,F.Hollande nous l’assure il devrait perdre puisqu’ il aurait les 3/5ème des députés contre lui. Sarkozy recherchera une approbation, une légitimité auprès du peuple qu’il a conditionné par la "magie" de son verbe: avez-vous vu le délire de la foule à Epinal (images de la télé)?
    Cécilia en Lybie, autre nouveauté, vient là pour brouiller l’image féminine de Ségolène; on va tout faire en famille. Imaginons, on aura peut-être unE Présidente de la République, et pas celle que l’on croyait!
    Et puis , il y a le petit dauphin le bien-nommé, qui pousse. La charge deviendrait-elle héréditaire?
    Au delà de cette science fiction, le problème majeur, comme beaucoup ici commencent à le dénoncer (Lucas Clermont, plus haut), est la prise de conscience des Français par rapport à ce qui se met en place, et qui échappe à toute opposition constituée.
    Notre rôle principal est de dénoncer les abus et les mensonges, mais surtout de les faire reconnaître par les gens; il faut à tout prix qu’ils cessent d’ approuver aveuglément!

  12. 13/07/2007 at 13:30 M.V.

    Erreur: à l’Assemblée, N.S. n’aurait pas la majorité des 3/5ème nécessaire. Vous me corrigez s’il le faut.

Répondre à Kikitou Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel