m

Michèle Delaunay a participé à la présentation en bureau national des propositions du Parti socialiste pour la prise en charge solidaire de la perte d’autonomie, axées autour de la solidarité et de l’établissement d’un service public de l’autonomie.

Elle a particulièrement insisté sur l’importance de la prévision et de la prévention dans cet enjeu de société et proposé de fixer comme objectif la réduction de moitié de la durée de la période de grande dépendance qui est humainement la plus douloureuse et aussi plus coûteuse.

Cet objectif est réaliste, si l’effort est en effet porté sur l’aménagement du cadre de vie à l’échelon individuel comme à l’échelon des territoires et l’amélioration des conditions de vie pour chacun (revenus, alimentation, exercice physique,…). La réduction du temps de dépendance lourde au profit du temps où la perte d’autonomie n’est que partielle, possible à compenser et financièrement moins coûteuse, permettra ainsi la prise en charge du nombre croissant des âgés .

Lire le communiqué consécutif à la présentation en bureau national

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel