m

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Numéros surtaxés : une injustice souvent méconnue et toujours non réglée

Les usagers des services publics ne savent bien souvent pas que chacun de leurs appels à ces services est surtaxé relativement à une communication normale. Cette surtaxe est d’ailleurs variable selon les opérateurs et les usagers n’en sont nullement informés en début d’appel.

Cette surtaxe n’a aucune justification et elle est d’autant plus choquante qu’elle touche des services tels que les hôpitaux pour les communications vers les malades ou encore pôle emploi ou la Caisse d’Assurance Familiale (CAF)…

La plupart de ces services concernent des personnes ayant un faible pouvoir d’achat, tels que les chômeurs, qui se trouvent inutilement et injustement pénalisés.

L’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) attirait l’attention des diverses administrations les appelant à revenir au tarif standard ou en tout cas à s’en approcher. Force est de constater qu’au bout de plusieurs mois ce problème n’est toujours pas réglé, et que ces administrations comptent sans doute sur l’ignorance des usagers pour perpétuer cet usage. Michèle Delaunay appelle l’attention de la ministre de l’économie sur ce sujet par le biais d’une question écrite que vous voudrez bien trouver ci-joint. Elle compte sur le relais des médias afin qu’il soit mis fin à cet usage abusif.

Vous trouverez la question en cliquant sur ce lien : Question écrite sur les numéro surtaxés

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel