m

Voilà au moins un motif d’optimisme : la lutte contre le tabac avance ! Et nous aurons le 20 mai (mise en circulation du paquet neutre) et le 31 (journée mondiale sans tabac) des motifs très concrets d’optimisme.

Le paquet neutre d’abord : voté à deux voix près à l’Assemblée, après un gros effort de mobilisation des députés et des associations, il gagne aujourd’hui du terrain et personne ne reviendra sur cette mesure malgré les déclarations électoralistes des candidats de droite aux primaires (Sarkozy et Juppé). En France d’abord où on va le trouver dans les bureaux de tabac dès le 20 mai (avec 6 mois où les buralistes pourront écouler leurs stocks). Mais aussi en dehors d’elle puisqu’il est adopté au Royaume Uni et en Irlande et arrive en discussion en Belgique et en Allemagne, ceci en plus de l’Australie où la consommation n’a jamais été aussi basse, chez les adultes (15% de fumeurs) et chez les très jeunes.

La convention cadre de l’OMS (CCLAT) a été ratifiée par 171 pays, le protocole OMS issu de cette convention a été ratifié par 16 pays, il en faut 40 pour qu’il soit universalisé mais nous progressons presque chaque mois malgré la pression sur les États . Il est essentiel car il contient des mesures fortes de lutte contre le commerce illicite, arme de pression des cigarettiers . La directive européenne 2014 « sur la fabrication, la présentation et la vente des produits du tabac »est transposée aujourd’hui en France par une ordonnance de la Ministre de la santé.

La Ministre de la santé, Marisol Touraine, a inclus dans cette ordonnance plusieurs mesures très positives. Tout d’abord la réalisation annuellement d’une manifestation « Moi(s) sans tabac » sur le modèle du « StopTober » britannique . Cette opération d’envergure aura lieu chaque mois de novembre; elle sera précédée par une campagne incitant à l’arrêt du tabac et suivie d’une opération de soutien à l’arrêt. Associations et établissements de santé y participeront sous la direction territoriale des Agences Régionales de Santé, et la direction nationale de la nouvelle Agence de Santé Publique.

La traçabilité relève pour l’instant d’une disposition transitoire dans l’attente d’une généralisation européenne des mécanismes d’identification et de traçage.

Enfin, le fond de prévention prévu dans la Plan National de Réduction du Tabagisme voit un début substantiel de concrétisation, à hauteur de 32 millions d’euros. Il s’agit pour cette année d’un redéploiement de crédits. Un financement pérenne, basé sur une taxe sur profits des cigarettiers selon le principe « pollueur-payeur » devra secondairement être mis en place. Notre souhait est que le montant final parvienne à ce qui est unanimement considéré comme le seuil décisif  d’efficacité de la prévention : 1 euro par habitant (soit 66 millions pour la France). Les associations autour de l’Alliance contre le tabac dont je suis présidente seront particulièrement vigilantes à ces deux derniers points (traçabilité des produits, indépendante des cigarettiers et si possible publique, et fond de prévention à hauteur d’efficacité).

Rappelons que gain de cause a été obtenu pour la suppression des « coins fumoirs » dans les lycées. Une circulaire écrite devrait le préciser à court délai. Deux mesures restent à obtenir : la possibilité d’une action de groupe pour les victimes du tabac et leur famille (je vais une fois de plus présenter un amendement dans le cadre de la loi justice du XXIème siècle) et l’augmentation significative du prix du paquet, le fameux « paquet à 10 euros » dont j’ai lancé l’idée et espère voir au plus vite la concrétisation car atteindre un seuil symbolique (ici 10 euros) est un gage d’efficacité.

La bataille n’est pas encore gagnée. Mais chaque marche est aujourd’hui montante en France grâce à l’engagement de notre Gouvernement. C’est le cas aussi en Europe : les mesures concrètes sont aujourd’hui plus limitées en raison des intérêts financiers majeurs de pays comme le Luxembourg, mais l’opinion publique bascule et finira par gagner la partie contre les tanks sherman du lobbyisme auprès des institutions européennes.

Comments 1 commentaire

  1. 20 mai 2016 at 19 h 25 min bahamas

    ô grand Chef vénéré, seriez vous aussi opposé au calumet de la paix ?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *