Fière de Hollande

Fière de Hollande, tout simplement.
Toujours au plus haut de la maîtrise de soi-même, insubmersible parce qu’il a ce défaut si rare de croire en ce qu’il dit, toujours en éveil, à l’affût, désireux d’être aimable avant que d’être aimé et surtout connaissant chaque mot, chaque chiffre, de chaque dossier. Merci à lui.

Brève de camp’

Place Pey Berland à Bordeaux, 13 h. Je distribue entourée de jeunes militants le tract d’entre deux tours de François Hollande.

Engageante, je le tends avec ce seul mot :

- François !

Un électeur goguenard, sourire en coin, le prend en répondant :

- ça va de soi !

Beau slogan que ce « François, ça va de soi ». Je l’interroge

- Et Sarkozy ?

- C’est fini.

Comme Capri.

La Lettre a-t-elle bien été envoyée ?

Il semble que la Lettre-programme de Nicolas Sarkozy tarde à rejoindre les boites aux lettres des électeurs. C’est l’information qui nous revient de plusieurs quartiers de Bordeaux et de circonscriptions plus lointaines.

Un de mes éminents collègues député me dit que son adversaire ump, soucieux d’être élu ou en tout cas de ne pas être trop sévèrement battu, aurait donné l’ordre de la « black outer » de son territoire.

L’avez-vous reçue ? L’avez-vous seulement vue ?

 

Les valises Bettencourt

Dans quel pays un candidat soupçonné d’avoir reçu deux valises de billets pour un total de 800 000 euros pour financer sa précédente campagne pourrait-il se représenter ?

CAFE CITOYEN : POUR UNE GRANDE REFORME FISCALE / JEUDI 23 FEVRIER 18h30 AU CONNEMARA

invitcafefiscal.jpg

top